La Nimba

 
Le masque nimba, symbole présent sur notre logo, est un masque du peuple Baga, originaire de la Basse-Guinée, région dans laquelle se situe Kamsar, ville où l’aventure Kamsar Petroleum a débuté. Sculpté pour la première fois par le vieil Ansoumane de Binari, le masque représente la déesse de la fécondité, D’mba. Ansoumane présenta le masque à son peuple, le peuple Baga, qui l’accueillit et l’adopta comme protecteur, il devint ainsi le symbole de son identité culturelle. En 1960, un masque nimba offert au Président Ahmed Sékou Touré fut dérobé. C’est lors d’une foire à Tokyo que le Président retrouva cet objet d’art exposé dans un stand. Le masque avait eu le premier prix de cette rencontre internationale. Le masque nimba est une des œuvres-vedettes du Muséum national d’histoire naturelle de Paris. Cette sculpture est entrée dans les collections du musée en 1938 à la suite d’une donation.
Réalisé typiquement en bois d’ébène, il représente un visage de femme. Porté sur les épaules, il participe ainsi solennellement aux cérémonies, notamment les mariages, camps initiatiques, moissons, funérailles des notables et autres, en différents espaces et périodes. Matisse, Giacometti et Picasso se sont inspirés de cette œuvre après s’être intéressés à cette culture, Picasso en a reçu un modèle sculpté en 1925. Le nimba est aujourd’hui est le patrimoine national le plus connu et reproduit en Guinée. Il est utilisé, entre autres, comme logo par la Banque centrale de la République de Guinée. Il figure également sur le billet de 5 000 francs guinéens.